Contexte

La définition de la santé dans le programme MindMatters est basée sur celle que propose l'Organisation mondiale de la santé (OMS, 1947) : « la santé est un état de complet bien-être physique, mental et social » et représente « l’un des droits fondamentaux de tout être humain, quelles que soit sa race, sa religion, ses opinions politiques, sa condition économique ou sociale ». L’OMS insiste sur le fait qu’il n’y a pas de santé sans santé psychique. Elle définit cette dernière comme étant « un état de bien-être permettant à l’individu de réaliser ses potentialités, de faire face au stress normal de la vie, d’accomplir un travail productif et fructueux, et d’apporter une contribution à la communauté dans laquelle il vit » (2004). C’est donc autour tous ces éléments que se construit MindMatters dans le but de préparer les élèves aux exigences de la vie et de maîtriser leur développement personnel.

Promouvoir la santé psychique des adolescent·e·s

L’adolescence est rythmée par des transformations profondes physiques, émotionnelles, cognitives et sociales qui en fait une période de vie particulièrement vulnérable. Les acteur-rices de la campagne santepsy.ch, du projet romand #MOICMOI, de la Commission de prévention et de promotion de la santé des cantons latins et du programme MindMatters ont rédigé ensemble un document à l’intention des enseignant·e·s et des professionnel·le·s au contact d’adolescent·e·s qui poursuit les objectifs suivants :

  • Développer une compréhension commune de la promotion de la santé psychique à l’école ;
  • Fournir de l’information et des connaissances sur les processus et les enjeux de l’adolescence pour mieux comprendre la réalité d’un·e adolescent·e d’aujourd’hui ;
  • Proposer des pistes d’action afin de renforcer leur pouvoir d’agir en matière de promotion de la santé psychique en classe au quotidien.
  • Servir d’ancrage à différents projets ou mesures qui soutiennent la santé psychique des adolescent·e·s, prioritairement à l’école mais aussi, de manière plus large, dans d’autres contextes d’intervention comme la famille ou l’espace social.

Vous trouverez ici le document de référence pour les professionnel-le-s « Promouvoir la santé psychique des adolescent-e-s à l’école et dans l’espace social » ainsi que ses annexes.

La santé psychique des enseignant·e·s

Les problèmes de santé psychique touchent les enseignant-e-s tout autant que les élèves et ce, de plus en plus.  Il est par conséquent primordial qu’elle·il·s s se sentent soutenu·e·s par la direction et par leurs collègues et qu’elle-il-s accordent une attention particulière à leurs capacités de faire face aux défis de la vie quotidienne et à réaliser leurs objectifs personnels.

Outre les exigences techniques et méthodologiques, sociales, émotionnelles et psychologiques élevées, les défis sociaux croissants représentent une charge supplémentaire. Des études démontrent non seulement que le corps enseignant est soumis à un taux de stress particulièrement élevé, mais également qu’un·e enseignant·e sur trois risque de subir un burn-out professionnel (Kunz Heim, Sandmeier, & Krause, 2014). Les causes peuvent être multiples : les objectifs du PER à respecter, l’hétérogénéité croissante des classes, la charge de travail en dehors des cours, le dévouement de certain·e·s, etc. Les conséquences du stress peuvent être handicapantes au quotidien (troubles du sommeil, de la concentration et de l’appétit, fatigue chronique, nervosité, douleurs physiques dues aux tensions musculaires, etc.) et mener à la dépression.

Afin d’améliorer significativement les conditions de travail des enseignant·e·s et la qualité de vie dans les écoles, MindMatters propose non seulement de renforcer les capacités psychosociales de toutes et tous mais également de développer une atmosphère de travail agréable au sein des personnels de l’école ainsi qu’une gestion positive des directions d’école en soutenant le bien-être des employé·e·s et les possibilités de formation continue.

L’école promotrice de la santé

Les études montrent un lien évident entre la santé et la capacité d’apprentissage. Le bien-être des enseignant·e·s et des élèves est une condition préalable importante pour une scolarité réussie – et donc pour un enseignement de qualité. Un bon climat de classe et un environnement scolaire harmonieux conduisent à une meilleure santé psychique chez tous et toute et à un taux de réussite plus élevé. De plus, le développement d’un climat scolaire positif et le renforcement des compétences psychosociales et émotionnelles des élèves réduit le stress des enseignant·e·s.

En adoptant le programme MindMatters, la santé des enseignant·e·s est renforcée, les résultats et les compétences des élèves sont améliorées et les missions éducatives du PER sont respectées et mises en œuvre.

Pour des conditions d’apprentissage optimales, l’école se doit d’être un lieu inspirant la sécurité, la valorisation, l’inclusion, l’autonomie et l’efficacité. MindMatter apporte sa pierre à l’édifice en promouvant la santé psychique des élèves, du corps enseignant et du personnel scolaire grâce à du matériel pédagogique de qualité qui vise à renforcer les liens sociaux dans le cadre de l’école, l’estime de soi, la confiance en soi et le sentiment d’appartenance à une communauté. 

Promotion de la santé à l’école – la base de MindMatters

Une école promotrice de la santé poursuit la mission de soutenir tou·te·s les membres de la communauté scolaire à acquérir un bien-être physique, affectif et social. MindMatters se base sur ce principe dans le but d’améliorer les conditions d’enseignement et d’apprentissage. Ce programme est conçu comme une base pour la promotion de la santé dans les écoles et implique l'ensemble des acteur·rice·s scolaires :  élèves, corps enseignant, administration scolaire, personnel non enseignant et parents. L’école promotrice de la santé travaille sur plusieurs fronts :

Conditions d’apprentissage : réussir sa scolarité et sa formation

Une école promotrice de la santé encourage les élèves à développer des compétences et des attitudes leur permettant d’être motivé-e-s à apprendre et ce, tout au long de leur vie, afin de s’adapter sereinement à une société qui évolue.

Qualité de l'école et de l'enseignement :

L’école promotrice de la santé suit les avancées des sciences de la santé et de l’éducation et applique systématiquement leurs recommandations dans le but de renforcer la participation, l’efficacité et le bien-être.

L'éducation et la formation à la santé

L'école en santé promeut la sensibilisation à la santé et à la sécurité. Elle enseigne également aux élèves à devenir acteurs et actrices de leur propre bien-être psychique et physique en renforçant leur capacité à trouver, comprendre, évaluer et appliquer des informations sur la santé.